Marie-Paule Lagrange
Marie-Paule Lagrange, 
Fondatrice et Directrice de l'Institut du mal de tête
Psychologue spécialisée
dans le traitement de la migraine et des autres céphalées

Le mal de tête chez l'enfant

 

Comme pour les adultes, les maux de tête des enfants sont à prendre au sérieux. Vous devez donc d'abord aller voir le pédiatre qui prescrira tous les examens nécessaires pour détecter une éventuelle maladie (sinusite aiguë, méningite, etc.. Mais il arrive souvent que les enfants ont effectivement très mal à la tête et que le médecin ne trouve rien, ni à l'examen clinique ni aux examens complémentaires (prise de sang, scanner, électroencéphalogramme etc..) . Dans ce cas, ce n'est pas une raison pour ne pas le prendre au sérieux le mal de tête de l’enfant. En effet ces maux de tête chroniques peuvent être très douloureux et conduisent souvent à des absences fréquentes à l'école. On assiste alors à l'installation d'un véritable cercle vicieux : réactions de rejet de l'enfant chez l'enseignant qui, non prévenu, prend cela pour de la comédie, accroissement des maux de tête à cause de ce rejet ou du retard pris à l'école, absentéisme, et en fin de compte difficultés scolaires et retard scolaire.
enfant
 
  La migraine de l’enfant  
 

Lorsqu’un enfant a très souvent mal à la tête, il faut envisager principalement deux causes :
Soit il s’agit de crises de migraine
Soit il s’agit de maux de tête passagers en réaction à quelque chose qui ne se passe pas bien pour l’enfant.

Les enfants aussi peuvent souffrir de migraine. La crise de migraine est un peu différente de celle de l’adulte : elle dure moins longtemps, elle peut être accompagnée de nausées ou de vomissements et disparaît  avec une prise de paracétamol. Pour les enfants migraineux, la plupart des médicaments sont déconseillés, sauf le paracétamol.
Chez l’enfant  le mal de tête s’installe souvent après la classe. On peut donc lui donner une dose de paracétamol et surtout l’inviter à se reposer sur son lit. La plupart des enfants y vont d’ailleurs d’eux-mêmes et après quelques heures de sommeil la douleur a disparu.
Pour les parents inquiets à juste titre, ce qu’il faut éviter c’est de dramatiser la situation car on risque de créer un stress qui sera lui-même cause de migraine. Mais en même temps, si votre enfant vous dit : « J’ai mal à la tête » il faut le croire et le prendre au sérieux car, tout comme pour l’adulte, la migraine de l’enfant est très douloureuse, inquiétante en raison du caractère bizarre des douleurs, et momentanément handicapante : difficultés à se concentrer et à suivre la classe.  
De toutes façons, l’enfant qui souffre de migraine sait très bien dire s’il est capable d’aller à l’école ou non. Il sait aussi très bien dire quand il va mieux et qu’il peut retourner à l’école.

 
  Maux de tête passagers chez l’enfant :
une réaction à quelque chose qui ne se passe pas bien
 
 
Derrière un mal de tête chez l'enfant il y a souvent un gros souci qui provient des petits et grands malheurs de la vie quotidienne.
Soit quelque chose s'est mal passé entre l'enfant et quelqu'un de son entourage (à l'école avec la maîtresse ou ses petits camarades, à la maison avec les parents ou les frères et sœurs).
Soit certains évènements familiaux ont perturbé l'enfant (naissance ou départ d'un frère ou d'une sœur, divorce des parents, décès d'un grand parent..)
Soit l'enfant est en situation d'échec parce que à l’école on lui a demandé de faire quelque chose qu'il n'est pas encore capable de faire en raison de son niveau de maturité.
 
  Que propose l'Institut du Mal de Tête pour les enfants qui souffrent de migraine ou d’autres maux de tête ?  
  La plupart du temps, les adultes ne sont pas responsables d'une situation qui s'est installée à leur insu et l'enfant ne peut pas exprimer ce dont il n'est pas conscient. C'est pourquoi l'enfant a besoin de parler avec quelqu'un d'extérieur à la famille, un spécialiste des maux de tête de l’enfant comme à l’institut du mal de tête, qui saura lui expliquer pourquoi il souffre, comment il faut se soigner et lui donner des armes pour se défendre contre les réactions souvent malveillantes de l’entourage (camarades de classe ou professeurs) surtout lorsque ses maux de tête ou ses migraines l’empêchent d’aller à l’école.  
  C'est le rôle de la psychologue de l'Institut du Mal de Tête  
 

En quelques séances d'une heure environ, elle va parler avec l'enfant de sa vie de tous les jours, pour comprendre le nœud du problème. En faisant appel à son imagination toujours très développée à ces âges elle va amener l'enfant à vivre plus positivement une situation qui peut être réellement difficile ou à comprendre que ce qui lui paraissait négatif ne l'est en fait pas du tout.
Nous avons très souvent d'excellents résultats.

Consultations sur rendez-vous. Tél. : 01 44 40 21 65 Demander Mme Lagrange.